L’éthique marketing est-elle un oxymore ?

Pour beaucoup de gens, la réponse à cette question serait un « OUI » reten­tis­sant. Les spé­cia­listes du marketing sont-ils véri­ta­ble­ment pré­oc­cu­pés par le bien-être de leurs clients ou sont-ils davantage pré­oc­cu­pés par le ” résultat net ” de l’or­ga­ni­sa­tion qu’ils repré­sentent ? J’ai lu un exemple d’un res­pon­sable du bureau suédois de Coca-Cola disant que son objectif était d’amener les gens à boire du cola au petit-déjeuner au lieu de boire du jus d’orange. Est-ce dans l’intérêt du consommateur ?

Un chan­ge­ment est à venir et a déjà commencé dans la façon dont les consom­ma­teurs et les orga­ni­sa­tions doivent percevoir la pro­fes­sion du marketing ; une approche plus “holis­tique” des consom­ma­teurs est néces­saire. Ce faisant, les entre­prises doivent tenir compte de tous les aspects de leur relation avec le consom­ma­teur, et pas seulement de leurs propres objectifs.

Beaucoup se demandent peut-être : « Y a‑t-il une place pour l’éthique dans le marketing ? » En discutant des pré­oc­cu­pa­tions des consom­ma­teurs et des parties prenantes concer­nant le manque apparent de pré­oc­cu­pa­tion pour le bien-être des consom­ma­teurs, nous devons relever les défis auxquels les spé­cia­listes du marketing sont confron­tés pour s’au­to­ré­gu­ler et devenir plus socia­le­ment res­pon­sables. . Ce n’est vraiment rien de plus que ce que l’on attend de chacun d’entre nous : dans une société organisée, il est de la res­pon­sa­bi­li­té de chacun de se comporter de manière éthique. Une pré­oc­cu­pa­tion au sein de l’in­dus­trie du marketing est qu’à moins que les spé­cia­listes du marketing ne changent leurs pratiques et ne deviennent plus socia­le­ment res­pon­sables, ils seront soumis à un examen plus minutieux du gouvernement.

La relation éthique entre le marketing et les consom­ma­teurs est la clé du succès orga­ni­sa­tion­nel. Les consom­ma­teurs s’at­tendent à être traités équi­ta­ble­ment et avec respect. Les consom­ma­teurs s’at­tendent à ce que le service qu’ils reçoivent des orga­ni­sa­tions soit fiable, réactif, digne de confiance, com­pré­hen­sif et qu’ils obtiennent réel­le­ment quelque chose de valeur. Ils ne veulent pas de paroles en l’air, de promesses irréa­listes ou d’offres trom­peuses. Les consom­ma­teurs ne veulent pas se voir vendre des produits qui sont intrin­sè­que­ment mauvais pour eux. Les impli­ca­tions éthiques pour les spé­cia­listes du marketing pour répondre à ces attentes sont impor­tantes. Alors que de plus en plus de personnes entrent dans l’espace marketing, en par­ti­cu­lier dans l’espace de plus en plus populaire du “marketing de l’in­for­ma­tion”, ces problèmes seront et devraient être parmi les premiers à être abordés.

Une nouvelle base de marketing et les impli­ca­tions éthiques des annon­ceurs ciblant des groupes ou des segments spé­ci­fiques de consom­ma­teurs sont néces­saires. Les entre­prises ont ciblé des segments spé­ci­fiques de consom­ma­teurs qui, selon elles, leur appor­te­ront les meilleurs ren­de­ments, parfois à l’ex­clu­sion des autres. Certains consom­ma­teurs ont l’im­pres­sion que les spé­cia­listes du marketing ne se soucient pas du tout de ce qui leur arrive lors­qu’ils achètent un produit, et qu’ils Réservation, ou “laisser l’a­che­teur se méfier” théorie du marketing est et doit être rapi­de­ment rejetée.

Les marchés doivent se soucier davantage des besoins et des désirs des consom­ma­teurs, mais ils doivent toujours garder à l’esprit l’ob­jec­tif global de l’en­tre­prise. Malheureusement, cela crée un conflit entre les priorités de l’agent de com­mer­cia­li­sa­tion, les besoins et les désirs du consom­ma­teur et les objectifs de l’or­ga­ni­sa­tion (bénéfices), et est à la base d’une grande partie de la confusion et des pré­oc­cu­pa­tions entourant les pratiques de marketing éthiques. Pour surmonter les défis que cela pose aux orga­ni­sa­tions et, dans une certaine mesure, aux consom­ma­teurs, toutes les parties prenantes doivent examiner le processus de marketing de manière plus holis­tique ou globale. La prise de décision éthique pour les entre­prises exige qu’elles adoptent une approche « d’intérêt personnel éclairé » pour servir le consom­ma­teur afin de s’assurer que leurs pratiques de marketing sont éthiques.

Les consom­ma­teurs ont également la res­pon­sa­bi­li­té de devenir plus conscients d’eux-mêmes et de se ren­sei­gner sur les produits qu’ils achètent et utilisent. Pour ceux qui sont capables de prendre des décisions ration­nelles, les consom­ma­teurs doivent agir et recher­cher les produits qu’ils achètent. ils doivent déve­lop­per une prise de conscience de leurs besoins par rapport à leurs désirs et faire des choix appro­priés quant à la direction dans laquelle leur consom­ma­tion les emmène. Si les consom­ma­teurs s’at­tendent à ce que les entre­prises les traitent avec respect et leur four­nissent un niveau de service qui répond à leurs besoins, ils doivent faire leur part.

Le service est véri­ta­ble­ment l’art d’offrir au consom­ma­teur plus que le produit qu’il achète. Une partie de cette offre consiste à rassurer les consom­ma­teurs sur le fait que ce que vous leur proposez est basé sur des principes éthiques : les entre­prises traitent-elles leurs clients avec respect ? Sont-ils honnêtes et ouverts dans leur com­mu­ni­ca­tion avec les consommateurs ?

À mesure que la sen­si­bi­li­sa­tion aux droits des consom­ma­teurs augmente et que les groupes d’intérêt aug­mentent la pression sur les orga­ni­sa­tions et les gou­ver­ne­ments, la priorité que les orga­ni­sa­tions doivent accorder aux impli­ca­tions éthiques de leurs pro­grammes de marketing ne fera qu’aug­men­ter. Dans le secteur des services, la relation entre le consom­ma­teur et le four­nis­seur de services est tout ce qui compte. Si le consom­ma­teur perçoit qu’il est traité de manière contraire à l’éthique, il ira ailleurs. Mais ils n’iront pas seulement, ils emmè­ne­ront autant d’autres avec eux que possible. Le risque auquel les entre­prises sont confron­tées lors­qu’elles traitent leurs clients de manière contraire à l’éthique est trop grand pour que cela se produise.



Agence Arkenciel

PRO
ASSO

Vous êtes un Professionnel ?

remplissez ce formulaire et nous vous recontactons rapidement

Vous êtes une Association ?

remplissez ce formulaire et nous vous recontactons rapidement



Source by James Stephenson

Laisser un commentaire