Juguler la désertification urbaine

Juguler la désertification urbaine

Les magasins quittent les centres-villes au profit des centres com­mer­ciaux tapis aux portes de la cité. C’est le cas de nom­breuses villes où le taux de vacance com­mer­ciale dépasse allè­gre­ment les 20 %.

Des mesures globales doivent être mises en place pour juguler la déser­ti­fi­ca­tion urbaine, mais quelles sont-elles ?

Sauver les magasins des griffes de la grande dis­tri­bu­tion ne suffit pas pour éviter la déser­ti­fi­ca­tion des villes, d’autres actions doivent être entre­prises pour les rendre dési­rables.

Dans ce registre, les asso­cia­tions jouent un rôle déter­mi­nant. Elles orga­nisent des mani­fes­ta­tions cultu­relles et/ou sportives pour attirer les habitants intra-muros et également les habitants des communes alentours.

« Dessine-moi ma ville », « Jazz en ville » ou encore « le pique-nique du centre-ville » consti­tuent des ras­sem­ble­ments orches­trés par des asso­cia­tions telles que celle de Marseille par exemple. Ces mani­fes­ta­tions ont contribué à redonner un nouveau visage aux dif­fé­rents quartiers en ras­sem­blant un grand nombre d’habitants de quartiers voisins.

Pour séduire les dif­fé­rents acteurs et les convaincre de col­la­bo­rer avec elles, les asso­cia­tions ont besoin de com­mu­ni­quer sans relâche. À l’ère 2.0, elles doivent assurer leur présence sur les réseaux sociaux grâce à une publi­ca­tion régulière de com­mu­ni­qués, d’infos com­mer­ciales et de mani­fes­ta­tions en centre ville.

L’objectif consiste à ras­sem­bler une com­mu­nau­té fidèle et relayer leurs actions auprès d’elle. Mais cela prend du temps et n’est pas forcément acquis par les membres du bureau.

Avec REZO déclic, les asso­cia­tions disposent d’un portail per­for­mant. Ce concept innovant rend possible une diffusion simul­ta­née d’informations sur les prin­ci­paux réseaux et acteurs de la région : Facebook, LinkedIn, Twitter, Google My business, Instagram, le site de la ville, les autres asso­cia­tions, les habitants via leur email, etc. Le temps ainsi gagné est consacré à nouer de nouveaux par­te­na­riats ou à trouver des fonds pour la pérennité de l’association. Les asso­cia­tions ren­forcent ainsi leur dynamisme grâce au système REZO déclic.

Vous voulez en savoir plus ? Demandez sans attente un diag­nos­tic gratuit de votre com­mu­ni­ca­tion digitale ici.

Laisser un commentaire