Comment élaborer un plan de marketing chiropratique qui fonctionne !

Commercialisation de votre cabinet privé

Le marketing est l’un des domaines les plus mal compris et les plus frus­trants du déve­lop­pe­ment de la pratique. De nombreux médecins ont des dif­fi­cul­tés avec le marketing et très peu ont un plan d’action marketing organisé.

Il est facile de voir pourquoi le marketing peut être difficile. Il est rare de trouver des médecins qui utilisent effi­ca­ce­ment un plan de déve­lop­pe­ment de la pratique, et encore moins ont un calen­drier d’é­vé­ne­ments et de pro­cé­dures de marketing planifiés. Sans une pla­ni­fi­ca­tion et un timing minutieux, votre marketing ne peut pas se dérouler de manière ration­nelle ou efficace. Les ten­ta­tives de marketing dis­per­sées et non sys­té­ma­tiques sont inef­fi­caces et donnent très peu de résultats. Ce manque de succès peut amener les médecins à conclure que les ten­ta­tives de com­mer­cia­li­sa­tion de leur pratique ren­contrent toujours le même résultat terne, et peut amener le médecin à penser que le marketing est un exercice futile ou inutile.

Si vous voulez que le marketing de votre pratique soit un succès, vous devez vous assurer que vos efforts s’ins­crivent dans un plan stra­té­gique plus large. Il doit y avoir pla­ni­fi­ca­tion et pré­voyance. Votre approche marketing doit être organisée, per­ti­nente et très visible pour le personnel et les patients. Vous devez vous efforcer de créer une série liée d’é­vé­ne­ments marketing. Non seulement les efforts de marketing doivent avoir un impact indi­vi­duel, mais ils doivent également avoir un impact lors­qu’ils sont consi­dé­rés comme faisant partie d’un plan plus large.

Planifier pour réussir

Avant de commencer à planifier votre stratégie marketing, vous devez vous asseoir et décider exac­te­ment du type de pratique que vous souhaitez avoir. Allez-vous vous concen­trer sur le mentorat pro­fes­sion­nel? La chi­ro­pra­tique pendant la grossesse ? blessure sportive? Aurez-vous un focus mixte ? Imaginez votre pratique idéale telle que vous voudriez qu’elle soit dans cinq ans.

Réfléchissez au type de patients que vous souhaitez traiter. Qui aimes-tu le plus soigner ? Si vous ne pouvez pas définir et cibler clai­re­ment votre marché, vous aurez beaucoup de dif­fi­cul­té à déve­lop­per et à com­mu­ni­quer un message que les patients poten­tiels com­pren­dront et auxquels ils répon­dront. Si vous ne savez pas qui est votre public cible, comment êtes-vous censé le faire ?

Avant de tra­vailler acti­ve­ment pour atteindre votre marché cible, jetez un œil à votre pratique. Les systèmes de votre cabinet sont-ils si bien déve­lop­pés que toute votre équipe peut organiser et traiter effi­ca­ce­ment les nouveaux patients ? Il ne sert à rien de consacrer du temps, de l’argent et de l’énergie à trouver vos nouveaux patients à moins que vous ne puissiez les traiter et les soigner dès qu’ils viennent vous voir pour un traitement.

Une fois que vous êtes abso­lu­ment convaincu que votre cabinet sera en mesure de servir effi­ca­ce­ment de nouveaux clients, vous êtes prêt à tra­vailler sur la prochaine phase de déve­lop­pe­ment de votre plan de marketing — déter­mi­ner comment atteindre votre marché cible souhaité. Réfléchissez à nouveau au type de patients avec lesquels vous souhaitez tra­vailler. En pensant au patient, réflé­chis­sez aux types de marketing sus­cep­tibles d’at­teindre et d’attirer ce type de patient.

Peut-être cherchez-vous à ajouter une com­po­sante impor­tante de blessures sportives à votre pratique. Où pourriez-vous trouver ces patients ? Vous pourriez envisager des choses comme parler au PTO local, organiser un séminaire sur la pré­ven­tion des blessures pour les entraî­neurs locaux, parrainer des équipes locales et acheter de la publicité dans le bulletin et l’an­nuaire de l’école. Au début, vous devrez peut-être sim­ple­ment vous présenter à des évé­ne­ments sportifs locaux avec des cartes de visite et vous présenter afin que les gens sachent vraiment qui vous êtes, où vous êtes et ce que vous faites.

En prenant le temps d’exa­mi­ner atten­ti­ve­ment chacun de ces domaines, vous pouvez élaborer un plan marketing plus sus­cep­tible de produire les résultats souhaités.

prendre le temps

Même le meilleur plan marketing ne sera pas efficace si vous ne prenez pas le temps de le mettre en œuvre. Prévoyez au moins une heure par semaine pour ne rien faire d’autre que le déve­lop­pe­ment du calen­drier et l’exé­cu­tion du marketing. Ce temps doit être protégé — il est non annulable et doit être considéré comme indis­pen­sable au déve­lop­pe­ment de la pratique. Assurez-vous que le personnel sait qu’il ne doit pas vous déranger — il ne devrait pas y avoir d’appels télé­pho­niques ou d’in­ter­rup­tions pendant cette période.

Commencez à planifier vos efforts de marketing. Réfléchissez à des ini­tia­tives de marketing qui ont du sens pour votre pratique et votre public. Prenez un calen­drier papier de la taille d’un bureau et planifiez les jours et heures exacts auxquels vous souhaitez que chaque étape soit effectuée. Planifiez uni­que­ment les choses que vous êtes sûr de pouvoir faire com­plè­te­ment et effi­ca­ce­ment, pas à moitié.

Planifiez votre marketing pour qu’il se produise plus ou moins simul­ta­né­ment et pas néces­sai­re­ment de manière séquen­tielle. La raison en est le principe d’action massive, souvent négligé dans le marketing pratique. Ce principe stipule qu’une action massive signifie des résultats massifs. En marketing, trop de médecins tentent une démarche au hasard ici ou là. Lorsqu’ils n’ob­tiennent pas les résultats qu’ils sou­haitent, ils sont frustrés et aban­donnent en fait leur programme de marketing. Une bien meilleure approche du marketing consiste à s’assurer que les étapes liées sont exécutées simul­ta­né­ment. Vous serez beaucoup plus satisfait du résultat final en appro­chant votre marketing de cette façon.

Créer un public fidèle

Un élément clé du marketing en pratique privée consiste à maintenir un contact étroit avec ceux qui ont utilisé vos services dans le passé, ainsi qu’avec les membres de la com­mu­nau­té que vous avez pu ren­con­trer lors d’é­vé­ne­ments civiques et de ras­sem­ble­ments sociaux. En main­te­nant un contact constant, vous pouvez vous assurer que tous ces clients poten­tiels et sources de référence amènent plus de patients à votre pratique flo­ris­sante. N’oubliez jamais que les patients (et leurs familles) qui ont déjà utilisé vos services sont beaucoup plus sus­cep­tibles non seulement de recom­man­der leur famille et leurs amis, mais de vous revoir. Faites-leur sentir qu’ils sont valorisés en restant en contact. Essayez d’établir des relations à long terme avec chaque patient et patient potentiel avec lequel vous entrez en contact.

Créez une base de données où vous pourrez suivre chacune de ces personnes impor­tantes. De nos jours, la main­te­nance de la liste est facile et peut faci­le­ment être effectuée par un employé de confiance. Il existe des centaines d’outils de base de données dif­fé­rents que vous pouvez utiliser pour suivre vos clients, et des options sont dis­po­nibles dans toutes les gammes de prix. Vous pouvez également choisir de tra­vailler avec une société de vente par cor­res­pon­dance qui peut créer et dis­tri­buer des news­let­ters et des bulletins en votre nom. Par exemple, vous pouvez décider que votre liste d’en­traî­neurs reçoive une news­let­ter mensuelle axée sur la pré­ven­tion des blessures sportives, com­pre­nant des conseils et des idées pour leur faciliter la vie. Votre base de données marketing peut non seulement être utilisée pour envoyer des news­let­ters et des pro­mo­tions à moindre coût, mais également pour informer vos clients des chan­ge­ments de pratiques tels que les heures d’ou­ver­ture, les nouveaux par­te­naires, etc.

Chaque fois que vous traitez un nouveau patient, découvrez comment il est venu dans votre cabinet. comment vous ont-ils trouvé Où ont-ils entendu parler de vous pour la première fois ? Qui l’a référée ? Saisissez ces infor­ma­tions dans votre base de données afin d’avoir une trace écrite des nouvelles sources de patients. Ce suivi est essentiel pour que vous sachiez exac­te­ment d’où viennent les patients à court et à long terme et quelles mesures de marketing pro­duisent les meilleurs résultats. Analysez régu­liè­re­ment les résultats et ajustez vos plans marketing si nécessaire.

Vous ne devriez envisager de dépenser de l’argent pour du marketing externe (par exemple, une large publicité dans les journaux) que si vous êtes sûr d’avoir mis en place des pro­cé­dures pour vous assurer de rester en contact avec les patients existants et les sources de référence et de les suivre effi­ca­ce­ment. les efforts de marketing donnent des résultats.

La mise en œuvre d’un programme de marketing organisé est essen­tielle au succès de toute pratique privée. Cela peut sembler une tâche ardue au début, mais une fois que vous l’avez établie, il devient beaucoup plus facile de maintenir une pratique flo­ris­sante dans les années à venir. Vous avez une base solide de clients fidèles et fidèles sur lesquels vous appuyer. L’observation de ces principes simples mènera fina­le­ment au déve­lop­pe­ment de la pratique de vos rêves.



Agence Arkenciel

PRO
ASSO

Vous êtes un Professionnel ?

remplissez ce formulaire et nous vous recontactons rapidement

Vous êtes une Association ?

remplissez ce formulaire et nous vous recontactons rapidement



Source by John Hayes Jr

Laisser un commentaire